• ma journée

    Vendredi après-midi, nous devions passés un oral, ce qui nous stressait vraiment tous ! sauf moi, car j'ai peur seulement lorsque je passe. Et on se préparait comme des malades ! on bossait dur, on s'est tous engueulé au moins une fois, c'était la grosse galère, enfin, surtout pour moi qui prends tout dans la gueule lorsque les gens râlent ! Puis, soudainement, le prof arrive, le sourire aux lèvres et nous annoncent que c'est annulé car un de nos profs est malade ! on saute de joies, je ne réfléchie pas et je me faufile dans les bras de Myriam !

    On rentre en cours, malheureusement ma marraine que j'aime plus que tout, m'a laissé un message, elle s'inquiète pour moi je ne lui ai pas écrit, vu mes idées en ce moment, je ne voulais pas l'abbattre, ça ne sert à rien. Je regarde l'heure toutes les trentes secondes, et quelqu'un vient nous annoncer qu'on sort à 3 heures ! tout le monde encore explose de joie mais je reste sur ma chaise car je vais devoir attendre que le temps passe jusqu'à 17 heures. Mais je réfléchie et je comprends soudainement que c'est le moment où jamais de retourner dans mon ancien lycée. Il est 15h20, je pars sous la pluie sans dire au revoir, je pars en courant.

    Pour ne pas me saper le moral, je me mets à chanter que je ne veux pas crever dans ce lycée, je m'enfuis seule sur cette route où les gens au loin devaient penser que j'étais folle ; car la pluie tombait, elle tombait de plus en plus fort, bientôt, je fus trempée de la tête au pied. Je rejoins une rocade et je ne pouvais même pas marcher dans l'herbe car tout était boueux, je marche sur la route, les voitures passent à des allures folles mais je fais attention, puis si je me fais renversée, ce sera de ma faute. Surtout que je n'ai aucune autorisation pour sortir. Après 3/4 d'heures de marche, je suis arrivée à mon lycée, l'orage était passée, il a laissé place à un ciel bleu. Le soleil n'a pas réussi à me réchauffer, j'étais mouillée. Je suis arrivée dans mon lycée, j'y ai enfin retrouvé les gens, quelques minutes de bonheur...jusqu'à 17 heures ou j'ai pris le bus.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :