• chanson

    La terre se brise à chaque pas,

    Comme chaque son d'une nouvelle chanson,

    Je n'ai d'yeux que pour pleurer,

    Je n'ai de bouche que pour crier,

     

    Il y a la terre de mes ancêtres,

    Celle qui ne fait que sécher,

    Je vois tous les éclats de verres,

    De tous ces gens en manque d'aimer,

     

    Je suis pas la seule à m'demander,

    Pourquoi la vie est un fardeau ?

    Pourquoi le vin me rend-il saoule ?

    Pourquoi s'unir puis se trahir ?

     

    Je suis pas la seule à me demander,

    Pourquoi la vie est un fardeau ?

    Pourquoi tous les jours y penser ?

    Pourquoi vouloir se suicider ?

     

    Comme chaque rythme des chansons,

    Je vois tous les grands polissons,

    De la politique jusqu'à l'amour,

    Je ne sais jamais faire confiance.

     

    Une gouttelette de sang qui descend lentement,

    Sur la terre, vient se briser calmement,

    Seulement ses amies veulent la suivre,

    Tout en se disant :

     

    Je suis pas la seule à me demander,

    Pourquoi la vie est un fardeau ?

    Pourquoi le vin me rend-il saoule ?

    Pourquoi vouloir tenter de vivre ?

     

    C'est avec embarras,

    Que je descends tous bas,

    Des cuisines jusqu'au chambre,

    Sans oser monter le ton,

    J'aperçois le ciel et mes ancêtres,

    Qui contemplent mon chef d'œuvre,

                                      Le suicide parfait, un rien imaginé.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :