• après les câlins viennent les pleurs

    J'ai l'impression d'être encore avec Elle, alors qu'elle n'est déjà plus là. Je ferme les yeux et sent son corps, sa peau, son odeur. Voilà que je dois encore reprendre ma vie "normale".

    J'ai envie de lui dire encore pleins de choses mais je ne peux qu'écrire. Aujourd'hui, ce n'était pas le sifflet de train qui nous stressait mais mon portable qui résonnait.

    Puis, ce n'était pas les gens qui regardaient mais surtout les parents qui frappaient à la porte.

    Et maintenant ce n'est plus rien, juste des doigts qui tapent sur ce clavier de merde, en écoutant la vie "merveilleuse" de mes parents.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :